Les Amis du Patrimoine de Cerisé

2 août 2010 commission travaux

Cette commission réunissait Patrick Cousin, Maire; Mr Amiot, architecte; Roland Boussin, Charpentier; Catherine Guignochau conseillère municipale et Gérard Beaumont pour les Amis du Patrimoine.

Le point est fait sur l'avancement des travaux sur la partie clocher. Travaux terminés jusqu'à hauteur de l'enrayure. Une partie de l'échafaudage doit être démonté pour replacer le poinçon (axe central du clocher) à la verticale. il reste 15 j de travail pour terminer la charpente du clocher.

A noter que la partie haute du poinçon a été refaite compte tenu de son état, et permettra la fixation de la croix et du coq tant attendu...

 

Les murs de la sacristie seront refait sur les trois côtés ainsi que les plâtres intérieurs la charpente et la couverture. Voir les photos sur les articles précédents

 

  

Mrs Amiot, Cousin et Boussin                     inspection de l'enrayure 

 

  La réfection du mur de la sacristie 

 

 

 

Journal Ouest-france 

mercredi 04 août 2010

L'église poursuit sa métamorphose

 

 

 

Depuis la première réunion de chantier du 19 mars le déroulement des travaux n'a pas connu de retard ni incident particulier à part la constatation du mauvais état des sous bassement. Les entreprises Boussin pour la charpente et Quelin pour la maçonnerie se sont employées depuis cette date autour du bâtiment du XI e siècle détérioré en grande partie par l'humidité.

Lundi avant quelques jours de pause une nouvelle commission travaux avait lieu en présence du maire Patrick Cousin, de Roland Boussin et de Christophe Amiot, l'architecte des monuments historiques en charge du projet. A l'ordre du jour l'avancement des travaux du clocher. Les actions prévues sont achevées jusqu'à hauteur de l'enrayure, une partie de l'échafaudage doit être démontée pour replacer le poinçon (axe central du clocher) à la verticale. La partie haute du poinçon, refaite permettra la fixation de la croix et du coq. Trois semaines de labeur sont à prévoir pour une finition au niveau du clocher. « Le but premier était de remettre d'aplomb le clocher en sauvant le maximum de pièces anciennes, il a été surélevé et suspendu, il a fallu changer l'entrait adossé au mur pignon ouest qui est l'assise du clocher, les pannes sablières ont été consolidées et déplacées, la grosse poutre sommelière de 9 m de long, 40 centimètres au carré et de 1.5 tonne est changée et des pieds de poteaux réalisés, de nouveaux piliers de renfort vont tenir la charpente en place, toutes les pièces défectueuses sont refaites en vieux chêne » indique M.Boussin.

D'autre part, les murs de la sacristie devront subir une réfection sur trois côtés ainsi que les plâtres intérieurs, la charpente devra être revue, la couverture de la sacristie est quant à elle déjà prévue avec des tuiles de récupération.

Le coût de l'ouvrage de cet édifice d'une hauteur de 22 mètres au-dessus du sol est subventionné à 70 % par des fonds d'état (ministère de l'Intérieur et des collectivités locales), la direction régionale des affaires culturelles, par l'A 28 (1 % paysage et développement), la fondation du Patrimoine et l'association locale de sauvegarde du patrimoine.

Pour suivre l'évolution des travaux : blog de l'association « Les amis du patrimoine » http://cerise-patrimoine.blog4ever.com

 

Article Ouest-France rédactrice: Catherine Guignochau.

 

 



02/08/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres