Les Amis du Patrimoine de Cerisé

Les Amis du Patrimoine de Cerisé

Les peintures romanes

Les dernières observations sur les peintures de cerisé ne font que confirmer la richesse de cet ensemble.

Le mur diaphragme

Au Nord-Est: une Nativité de la fin du XIè siècle ou du tout début du XIIè siècle. On discerne les parois de la grotte et un luminaire, autrement dit une lampe à huile suspendue au milieu de la composition. Cette peinture murale imite un tableau accroché au mur; un cadre est également représenté. D'autres oeuvres de l'église reprennent le principe du trompe-l'oeil...

Au Sud-Est: un décor géométrique très ténu. Plusieurs cercles et des carrés sont juxtaposés. Il s'agit ici de reproduire une tenture murale ou un tapis. Ces motifs sont typiquement orientaux. Nous les voyons apparaître en Normandie à la faveur des échanges commerciaux entre notre région et la Méditerranée, et surtout à la suite du retour des Croisés à la charnière des XIè et XIIè siècles.

Les murs nord et sud de la nef

Le décor roman masqué par les peintures postérieures, n'est perceptible que de façon lacunaire: ici et là nous apercevons une fleurette ou un morceau d'appareillage peint, c'est à dire des joints rouges décrivant des rectangles laissés blancs. Ces motifs sont un des grands classiques du Moyen Age.



25/01/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres